Portrait- Joerg Leser, Executive Assistant Manager, Park Hyatt Paris Vendôme

Portrait- Joerg Leser, Executive Assistant Manager, Park Hyatt Paris Vendôme
20/08/2020 09:30
Parcours et carrières - Joerg Leser revient sur ses 16 ans d'expérience au sein du groupe Park Hyatt, du marketing au management d'hôtel.

-De nationalité allemande, vous avez été formé à l’École hôtelière de Lausanne : pouvez-vous revenir sur vos débuts professionnels ?

À l’issue de ma formation, mon souhait était d’aller vivre aux Etats-Unis où j’avais déjà effectué un stage. Je ne savais pas encore vers quel métier de l’hôtellerie me spécialiser, mais j’ai eu l’opportunité de faire mes premiers pas dans le secteur de l’hébergement au sein du Groupe Peninsula, à New-York. Après cette expérience d’un an, je suis rentré en Europe avec une proposition de poste en ventes et marketing dans un hôtel de luxe emblématique de Berlin, l’Adlon Kempinski. Pendant deux ans, j’y ai occupé le poste de responsable commercial, avant d’être contacté par le groupe américain Hyatt pour participer à l’ouverture de leur premier hôtel en Suisse, à Zurich. J’y suis restée 8 ans, passant de responsable des ventes au poste de directeur des ventes et marketing : une expérience riche et passionnante !

-En 2014, vous rejoignez l’hôtel Park Hyatt Paris Vendôme comme Directeur régional ventes et marketing : expliquez-nous votre poste.

Le groupe Hyatt était – et reste ̶ en pleine expansion en Europe. Il y a beaucoup de projets de développement, notamment en France, et une vraie culture d’entreprise ! C’est avec enthousiasme que j’ai accepté le poste – et le challenge d’apprendre le français ! Je suis devenu directeur commercial et marketing de l’hôtel Paris Vendôme et directeur régional marketing, ventes et digital pour tous les hôtels du groupe en France. Il s’agissait alors d’apporter un fil rouge, une stratégie commune entre les différents établissements Hyatt sur le territoire français (7 à l’époque, 10 aujourd’hui), plus particulièrement dans un contexte de révolution digitale, et sur un marché aussi concurrentiel que Paris.
À mon arrivée, nous avons créé le département digital : il était important d’harmoniser la communication et de professionnaliser la fonction. Aujourd’hui, nous avons une équipe de 3 personnes dédiées entre les stratégies digitales, les référencements et les campagnes marketing.

-De quelle façon l’arrivée des plateformes de réservation en ligne a-t ’elle changé votre manière de travailler ?

Même pour le secteur de l’hôtellerie du luxe, la présence sur ces plateformes est devenue indispensable. Toutefois, le positionnement reste essentiel – il faut donc cibler et sélectionner les bonnes plateformes et poursuivre ce qui fait le succès des Palaces et autres établissements de luxe : à savoir l’entretien d’un réseau avec les acteurs clés du secteur du luxe qui restent nos meilleurs prescripteurs.

-Vous occupez depuis novembre 2019 le poste de directeur adjoint du Park Hyatt Paris Vendôme : comment s’est opéré ce changement de carrière ?

Après 18 ans en ventes et marketing, j’ai souhaité valoriser mon expérience en intégrant la partie opérationnelle du métier d’hôtelier. Ce poste de directeur adjoint me permet de développer des compétences « terrain » et de management. Je participe ainsi à toutes les prises décisions concernant le bon fonctionnement de l’hôtel : qu’il s’agisse de l’hébergement, de la restauration, des travaux, de la gestion des équipes, de la préparation du budget, des ressources humaines, etc.
J’exerce depuis 2004 au sein du groupe Hyatt : je suis ravi de poursuivre mon évolution professionnelle en interne et de participer au développement du groupe en Europe.

-Quels sont vos prochains projets ?

Avec la crise sanitaire, nous avons été fermés près de 6 mois – une situation inédite pour l’hôtel et le secteur de l’hôtellerie en général. Pendant cette période, nous avons été à pieds d’œuvre pour assurer l’entretien de l’établissement et la communication auprès de nos clients. Nous avons également profité de cette fermeture pour engager des travaux pour une meilleure satisfaction de notre clientèle exigeante.
La réouverture est prévue pour la première semaine de septembre. Pour toute l’équipe, c’est comme l’ouverture d’un nouvel établissement, nous repartons de zéro ! Notre clientèle historique ne pouvant actuellement se déplacer (clientèle venant des États-Unis, du Moyen-Orient et d’Asie), nous avons réorienté notre stratégie vers une clientèle plus locale, européenne. Nous avons hâte de retrouver nos clients et de reprendre notre cœur activité : l’accueil !