Comment rédiger votre CV ?


pictogramme d'une enveloppe



5 conseils simples pour un CV efficace et concis

Eliminez les expériences trop anciennes

Les employeurs s’intéressent avant tout à vos expériences récentes, celles qui vous permettront d’être rapidement opérationnel dans la mission proposée. Si vous avez vingt ans de carrière ou plus, indiquez seulement votre activité des dix ou quinze dernières années. Si ces anciennes expériences ont un lien avec le job que vous cherchez, indiquez-les sans trop les détailler, par exemple de la manière suivante : Carrière initiale : Entreprise ABC -- Ville, -- Nom du poste -- Dates.

Focalisez sur les infos essentielles

Evitez le traditionnel listing de vos hobbies, voire même votre date de naissance ou votre statut marital. Inutile de préciser aussi que vous savez utiliser internet ou Word, les recruteurs partent du principe que c’est une ‘compétence’ acquise pour tous depuis longtemps.

Utilisez un style télégraphique

Eliminez les pronoms personnels, minimisez l’utilisation d’articles (un, une, le, la…) lorsque vous rédigez votre CV.

Effacer les mots inutiles

Chassez les phrases ou mots superflus qui prennent de la place mais n’apportent aucune réelle information, comme ‘responsable de…’, ou ‘mes responsabilités incluaient…’. Le lecteur se doute que vous étiez en charge des tâches qui apparaissent dans votre CV !

Faites seulement apparaitre les infos en lien avec votre objectif principal

Et c’est encore plus vrai pour les profils atypiques ou les professionnels qui ont régulièrement changé de fonction ou de secteur d’activité au cours de leurs carrières. Ces derniers doivent se concentrer en priorité sur la mise en avant de leurs compétences transférables.

Les 3 maladresses à éviter absolument !

Evitez de répéter les mêmes informations

Avez-vous assuré des missions proches ou similaires pour plusieurs employeurs ? Plutôt que de répéter le champ de vos responsabilités, concentrez-vous sur vos réussites chiffrées dans chacune de ces expériences.

Inutile de préciser au recruteur que vous tenez à sa disposition , s’il le souhaite, des lettres de recommandation rédigées par vos anciens patrons

D’abord, parce qu’il vous les demandera quoiqu’il en soit s’il en a besoin, enfin, parce qu’à l’heure du web 2.0, n’importe quel recruteur pourra tracer votre historique professionnel sur internet et entrer en contact avec vos anciens collègues ou votre ancien patron pour mener lui-même sa petite enquête, s'il le souhaite…

Ne détaillez pas trop le contenu de vos missions et responsabilités

Dans un court paragraphe, mettez en avant les missions et tâches accomplies en lien avec celles qui vous seront demandées si le poste pour lequel vous postulez vous est confié. Quelques chiffres en disent souvent plus sur vous que de longues phrases.